Roman – La femme à la mobylette, Jean-Luc Seigle

Coucou mes loutres bookaddict !
Il est tout beau il est tout chaud, il sort juste pour la rentrée littéraire et il saura j’en suis sûre être à la hauteur de vos exigences !
Évidemment je vous parle du dernier Jean-Luc Seigle, et si vous ne vous êtes jamais plongé dedans, je vous conseille de commencer de ce pas.

Résumé éditeur :


Abandonnée par tous avec ses trois enfants, Reine n’arrive plus à
faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n’est plus
qu’une décharge. Son horizon paraît se boucher chaque jour davantage,
alors qu’elle porte en elle tant de richesses. Seul un miracle pourrait
la sauver… Et il se présente sous la forme d’une mobylette bleue. Cet
engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu’elle cherche dans
tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix ? Jean-Luc Seigle
dresse le portrait saisissant d’une femme ordinaire au bord du gouffre.
Ce faisant, c’est une partie de la France d’aujourd’hui qu’il dépeint,
celle des laissés-pour-compte que la société en crise martyrise et
oublie.

Mon avis :

Reine pourrait être n’importe qui. Des personnes qui se battent quotidiennement contre le système on en connait tous, et c’est en cela qu’elle nous émeut Reine, parce qu’on peut facilement remplacer son prénom par celui d’un autre, plus connu.
Tout d’abord, j’ai aimé découvrir la vie de cette femme un peu paumée qui s’est faite littéralement abandonnée par son mari, qui vit avec ses trois enfants, qui se bat pour qu’ils aient à manger tous les jours et qui les aimes. J’ai reconnu la folie de Reine, poussée par le désespoir, l’absence de confiance en elle, la dévalorisation permanente.
J’ai aimé croire que tout pouvait s’arranger, comme dans les contes de fée, comme dans les romans, comme dans tout ce qui n’est pas la vraie vie. J’ai aimé la plume de Seigle pour nous narrer toute cette histoire fictive qui prend source dans la vie des petites gens. J’ai eu du mal à lâcher ce livre et j’aurais aimé la rencontrer cette Reine.

Bref, je vous recommande cette lecture qui j’en suis sûre, vous remuera autant qu’elle m’a remuée.

Bonne lecture,

La Baronite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s