Roman – Sucre noir, Miguel Bonnefoy

Salut les loulous !

Quel plaisir de vous retrouver pour vous parler d’un roman que j’ai particulièrement apprécié récemment. Après l’avoir vu sur les réseaux sociaux, je me suis laissée tenter et je n’ai pas regretter mon choix ! Je vous emmène avec moi à la découverte du Capitaine Morgan et de son trésor.


Résumé éditeur :
Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient
bouleverser l’existence de la famille Otero. A la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons. Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument. Dans ce roman envoûtant, sensuel, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d’hommes et de femmes guidés par la quête de l’amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse, le tableau émouvant d’un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.

Mon Avis :
Parfois le trésor ne se trouve pas là où on le cherche, voilà la morale que je pourrais tirer de ce roman. L’auteur nous emmène dans les Caraïbes à la recherche du trésor perdu d’Henri Morgan.
On y suis Serena Otero, Severo Bracamonte, Eva Fuego,… Chacun à sa façon, cherche un trésor, certains ne trouverons jamais et pourtant… Pourtant ils vont parfois découvrir des choses bien plus chères que de l’argenterie et l’or d’un vieux bateau de pirates .
Tout le long de ce roman, j’ai apprécié découvrir l’histoire de cette famille, la folie douce du chercheur d’or, les aléas de la vie et les perles qu’elle pose parfois sur notre chemin. Mais aussi, j’ai aimé trouver le pouvoir des femmes, l’émancipation, le désespoir…
J’ai beaucoup aimé ce livre dans lequel on plonge, envieux de connaître le dénouement final, impatient de savoir si la légende est vraie… Une véritable histoire de piraterie sur fond de champ de canne à sucre, de rhum et d’amour.
Très bonne lecture que je vous pousse à découvrir aujourd’hui.

Bonne lecture,

La Baronite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s