Dordogne – La Roque-Gageac

DSC_0557

Coucou les touristes !

Que serait un séjour en pays Sarladais sans un petit détour au fil de la Dordogne à La Roque-Gageac ? On s’est laissé emballer et on vous entraine une fois de plus avec nous. 

Les plus beaux villages de France : titre mérité

DSC_0542

Ce qui frappe le plus quand on arrive à La Roque-Gageac, ce sont ces maisons suspendues à la falaise, en pierre claire qui nous pousseraient presque à les y confondre (c’est la qu’intervient toute la magie du volet).

Depuis le moyen âge, ces pierres ont vu l’histoire de la ville évoluer, passant de 1500 âmes à seulement 450 aujourd’hui.

Encore une fois, la visite en dehors des grosses périodes touristiques est très appréciable, de même que le climat du mois de Mai qui nous a permis de ne pas trop transpirer en montant les rue de ce village exposé plein sud.

Café, Perrier tranche et farniente

DSC_0529Bon j’avoue que l’idée de crapahuter à flanc de falaise ne nous enchantait pas tellement, la randonnée de la veille travaillant déjà dans nos cuisses (pauvres petits citadins que nous sommes devenus). C’est donc pas super motivés qu’on a débarqué. Du coup, on a posé nos fesses sur les chaises de l’hôtel restaurant L’auberge des Platanes pour prendre un café sans culpabiliser. Et comme on a été super bien accueillis et que la vue sur le parking était plutôt pas mal (sans rire), on est restés pour un Perrier.

 » Faut dire que le trajet en voiture nous avait tué  » 

Encore plus quand on a vu arriver à vélo un couple de sexagénaires … Là, pour le coup, on s’est senti vraiment fatigués et comme on a un peu culpabiliser (trois fois rien), on s’est lever pour aller visiter. À notre grand regret quand même parce qu’on était bien là, et que les vacances, c’est fait pour se reposer.

Errances et Pérégrinations

DSC_0556Je sais qu’il est possible de visiter le village avec un guide. Ce n’est pas trop notre façon de faire. Pour notre part, la meilleure stratégie consiste à nous perdre dans les rues, et à ne pas suivre le flot de touriste.

Ainsi nous pouvons découvrir l’envers du décor et j’avoue que là, on a trouvé la tour dont ma mère rêve et la maison parfaite en moins de trente minutes… Il ne nous reste plus qu’à annoncer à tout le monde les déménagements imminents. L’avantage c’est que la Dordogne constitue un point central pour nous tous.

Le seul problème c’est que vu le nombre de touristes un Lundi de Pentecôte, on a du mal a se projeter mi-Juillet… La maison de nos rêves restera donc dans nos rêves… 

Mais on reviendra la voir, c’est promis.

 

Bonne Visite,

Capture-du2019eu0301cran-2017-10-12-au0300-06.13.23.png

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s