Roman – Mon gamin, Pascal Voisine

IMG_1025.JPGCoucou les loutres !

Encore une fois je reviens sur la rentrée littéraire de l’année dernière. Et je suis sûre que si vous n’aviez pas penché pour ce livre jusqu’à présent, vous allez pouvoir reconsidérer votre choix !

Pour ma part, il est resté longtemps sur ma Pile à Lire avant que je ne m’y mette, et je suis contente d’avoir craqué au final.

Je vous en parle ?

 

Résumé éditeur

Cet été 1977, un été de vinyles, de chaleur et de baignades, Thierry a 14 ans et découvre la musique,
les premiers émois, les montagnes russes de l’adolescence où tout est à la fois morne et intense.
Il passe ses journées avec son meilleur ami, Francis, un handicapé mental qui vit à l’hôpital psychiatrique voisin depuis toujours.
Le gentil Francis adorait la mère de Thierry, et va chaque semaine poser un petit caillou sur sa tombe.
Il a vu naître Thierry, qu’il appelle « mon gamin », et lui voue une amitié joyeuse et entière.
Mais le destin s’appuie souvent sur pas grand-chose. Un infirmier tatoué fan d’Elvis, une belle-mère trop jeune et trop jolie, une guitare à deux manches, un chat bien curieux… Et tout bascule.
Quarante ans après ce mois d’août 1977, Thierry, devenu un chanteur à succès sous le nom de Marc Alder, va enfin découvrir la vérité sur les quelques jours qui ont changé toute sa vie.

 

Mon avis

Bon ben, j’ai pleuré. Je suis tellement rentrée dans l’histoire que j’ai craint, comme les personnages, de la voir se terminer. Et ça n’a pas loupé. J’ai pleuré comme une madeleine.

J’ai beaucoup aimé découvrir les péripéties de ce roman. À travers quarante ans, dans tous les sens, sans que l’on ne se perde jamais dans la chronologie.

J’ai aimé cette histoire à plusieurs voix, comme pour nous permettre de rassembler toutes les pièces du puzzle.

J’ai eu envie de crier, de tendre l’oreille pour écouter, de prendre dans mes bras pour consoler.

Ce roman est très bien ficelé, il nous emmène dans les méandres de la folie, celle que l’on pense la plus douce, l’amour. Et tout ce que l’on peut faire par amour.

Quelques deux cent pages qui se lisent avec fluidité et engouement que je ne peux que vous conseiller de lire. Parce que c’est beau, c’est bien écrit et qu’il faut garder l’ordinateur allumé pour écouter en simultané toutes les musiques citées par Thierry, passionné et passionnant.

Bref, on fonce et on découvre cette histoire à la fois dure et attendrissante où l’amour entre les personnages amène le meilleur comme le pire.

Bonne lecture,

Capture d_écran 2018-07-01 à 11.07.35

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Tu m’as vraiment donné envie de le lire ! Je le mets sur ma whishlist 🙂

    J'aime

    1. labaronite dit :

      Un super roman en effet 😊

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s