Roman – Clair de femme, Romain Gary

IMG_1395.jpg

Coucou les chatons !

Il est des romans, qui vous marquent et vous donnent envie de lire absolument toute la bibliographie de l’auteur. Celui-ci en fait partie et je suis très heureuse de vous en parler aujourd’hui. 

J’arrive en ce moment à rester constante dans mes articles lecture. Mais je ne suis pas sûre de pouvoir tenir le rythme toute l’année, parce que les études tout ça, ça prend du temps. Je vais faire de mon mieux, mais je ne vous garanti rien.

Pour l’instant, au rythme d’un article par semaine, j’arrive à avoir à peu près un mois d’avance, ce qui nous annonce encore de beaux jours. J’essaie de garder le rythme, on verra bien.

Après cette confession on y va ?

Résumé éditeur

Ce roman est un chant d’amour à cette «troisième dimension» de l’homme et de la femme : le couple.L’union de Yannick et Michel est rompue par un destin inéluctable. Mais un désespoir d’amour qui désespérerait de l’amour est pour eux une contradiction qu’ils ne peuvent admettre. Il faut donc triompher de la mort. Yannick dit à Michel : «Je vais disparaître, mais je veux rester femme. Je te serai une autre. Va vers elle. Va à la rencontre d’une autre patrie féminine. La plus cruelle façon de m’oublier, ce serait de ne plus aimer.» Et c’est ainsi qu’apparaît Lydia et que se reformera, dans une célébration passionnée, au-delà de l’éphémère, la patrie du couple, où «tout ce qui est féminin est homme, tout ce qui est masculin est femme».

Mon avis

Tout d’abord, je suis tombée dans ce livre un peu comme on tombe d’une chaise. Par accident. Cela faisait très longtemps qu’il était dans ma bibliothèque et comme j’ai décidé de faire du vide en lisant une grande partie des livres qui commençaient sérieusement à mourir d’ennui de ne jamais sortir, je l’ai pioché un peu par hasard.

Par hasard et puis parce que après avoir lu un certain livre de François-Henri Désérable dont je vous ai parlé ici, j’avais l’idée de me plonger dans Gary.

Bon, ce livre ne quittera pas ma bibliothèque, j’espère qu’il sera rejoint très vite par ses frangins, oeuvre complète de Romain Gary. Je l’ai tellement aimé que je ne vois pas très bien comment je pourrais m’en séparer.

Chaque page de ce livre m’a poussée à prendre mon carnet de lecture pour y noter des citations. Quelques phrases pleines de sens que je ne voulais pas oublier.

Cette histoire d’amour passion m’a bouleversée. Littéralement. Cette rencontre fortuite entre Michel et Lydia relève de l’illumination. Celle du hasard qui fait si bien les choses.

Et la magie de ce livre peut se résumer dans la phrase de l’auteur :

« C’est merveilleux de pouvoir aider quelqu’un quand on a soi-même besoin de secours »

Une perle, un coup de coeur énorme pour ces coeurs brisés qui se retrouvent et s’épaulent dans le seul but de rester debout.

Je le recommande mille fois. À tout le monde. La plume est sublime et je pourrais passer des heures à trouver tous les adjectifs qualificatifs possibles et imaginables pour vous parler de ce livre !

Bonne  lecture !

Capture d_écran 2018-07-01 à 11.07.35

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s