Malaussène T3 – La petite marchande de prose

Coucou les lapinous! 

Troisième semaine de Malaussène, J’espère que vous êtes toujours accrochés la locomotive. Cette semaine c’est de la petite Marchande de prose dont je veux vous parlez. Au milieu des éditions du Talion, Pennac nous amène à la découverte des méandres du marché du livre.

Je sais que vous allez adorer ! 

Mais avant, si vous voulez lire mon article sur le T1 c’est par ici.  Et le T2 c’est par là.

On y va ? 

Résumé éditeur 

« »L’amour, Malaussène, je vous propose l’amour ! » L’amour ? J’ai Julie, j’ai Louna, j’ai Thérèse, j’ai Clara, Verdun, le Petit et Jérémy. J’ai Julius et j’ai Belleville…
« Entendons-nous bien, mon petit, je ne vous propose pas la botte ; c’est l’amour avec un grand A que je vous offre : tout l’amour du monde ! »
Aussi incroyable que cela puisse paraître, j’ai accepté. J’ai eu tort.»
Transformé en objet d’adoration universelle par la reine Zabo, éditeur de génie, Benjamin Malaussène va payer au prix fort toutes les passions déchaînées par la parution d’un best-seller dont il est censé être l’auteur.
Vol de manuscrit, vengeance, passion de l’écriture, frénésie des lecteurs, ébullition éditoriale, délires publicitaires, La petite marchande de prose est un feu d’artifice tiré à la gloire du roman. De tous les romans.

Mon avis 

Bon, à chaque nouvel article que je vous fait sur la saga des Malaussènes, j’ai l’impression de tourner en rond. C’est bien, c’est parfait même, ça correspond vraiment à mes envies de lecture et à mes goûts littéraires. Pour tout vous dire, j’envisage même de me faire tatouer  « I love Pennac » sur la fesse droite. 

Ce tome est complètement dans la continuité des deux autres, il nous tient en haleine, nous permet une fois de plus de découvrir quelques personnages secondaires qui restaient pour moi des grands mystère de l’humanité jusque là. C’est exactement le genre de saga qui me rend boulimique de lecture et pour ça, je ne remercierais jamais assez Pennac.

Mais bazar, pourquoi l’adaptation cinématographique c’est arrêtée au T1 + ⅓ ? On aurait bien partagé les aventures avec ceux qui ne lisent pas. Comme chaton qui ne veux pas lire mais qui à aimer le premier volet au cinéma. Pourquoi s’être arrêté là ?! 

Bon rien de plus sur ce tome, j’ai adoré retrouver les Malaussènes et passer un nouveau moment de lecture avec eux.

Encore un tome que je vous recommande chaudement si vous avez aimé les précédents.

Bonne lecture !  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s