Zéro dechet – Les 5 produits du quotidien les plus simples à changer

 

DSC_0379Coucou les chatons !

#Update, j’ai écrit cet article il y a un mois, mais j’ai oublié de vous le poster… ça fait hyper sérieux. Je propose donc que nous revenions temporairement au 3 Janvier.

Nouvelle année oblige, c’est chargé de bonnes intentions que nous prenons tous quelques résolutions. Je ne vais pas vous faire un dessin pour vous dire que 99 % de ces bonnes résolutions seront dans la poubelle de nos tentatives ratées dès le mois de février, si ce n’est avant. Et si on se fixer des challenges simples cette année ?

Petit à petit, nous avons changé nos habitudes à la maison et je dois dire que même si nous en avions l’intention, je n’ai pas vu venir tous les bouleversements qui se sont réalisés.

Quand je regarde derrière et que j’essaye de me souvenir de notre façon de vivre il y à deux ans, ou même l’année dernière, je suis presque du genre Waouh! Qu’est-ce qu’il s’est passé ? ! Pas de grand changement ultra violent je vous rassure, mais quelques changements quand même.

C’est donc dans cette volonté de partage que je viens vers vous pour vous donnez (par retour d’experience) les 5 « produits » que nous avons changé le plus simplement à la maison pour tendre vers le zéro déchet.

TOP 5 – À bas les supermarchés

DSC_0382Parfois, je discute avec les gens qui m’entourent du panier moyen des courses. Et j’avoue que je tombe souvent des nues devant leurs montants de courses alimentaires… Société de consommation ou marketing hyper séduisant des supermarchés, j’ai étudié le commerce et je sais un peu comment ça fonctionne. Pas besoin de regarder Capital ou Zone interdite pour savoir qu’on se moque un peu de nous…

Avant, on faisait ça nous aussi, on allait une fois par semaine au supermarché pour faire les courses pour la semaine d’après, et comme on ne savait jamais ce qu’on voudrait manger le mercredi ou tout autre jour de la semaine, on errait dans les rayons en prenant tout ce qui nous attirait l’oeil.

Et puis, on a commencé à acheter les aliments secs type pates, riz, lentilles… en vrac. Et puis les légumes au marché, comme ça, on mange de saison et on a pas besoin de trop se prendre la tête pour prevoir des menus, on fait en fonction de ce qu’il y a, et ça nous va très bien.

Au début, chaton utilisait un argument massue : « le vrac c’est pour les bobos qui ont assez de tunes pour se payer du bio. »

Je suis sûre que vous êtes plusieurs à vous dire exactement la même chose. Sauf que comme on prend ce dont on a besoin, sans superflus ni tentations, et bien notre panier moyen de course a clairement chuté. On ne se prive de rien, on a retrouvé le goût de cuisiner des petits plats, de préparer nos gamelles et de savoir ce qu’on mange.

TOP 4 – L’eau

DSC_0385Avant, on buvait de l’eau du robinet sans trop se mettre la pression. Et puis on a déménagé. Et l’eau du robinet à Montpellier, on pourrait dire, en quelques mots, très poliment : elle est degueulasse, voir archi-degueulasse. Donc, on a commencé à acheter des bouteilles en plastique par packs de 12. Et là, méga culpabilité…

Après quelques recherches sur le net, on a decidé de tester la filtration au charbon actif, RÉVÉLATION.

Aujourd’hui, notre fontaine à eau est remplie tous les soirs et on n’achète plus de bouteille. L’eau est même meilleure que celle que nous achetions. Pourquoi s’en priver ?

En plus, les charbons sont utilisables pendant 6 mois (avec 10 minutes dans l’eau bouillante après 3 mois) et peuvent être recyclés ensuite en désodorisant pour les chaussures ou la litière ou en engrais pour les plantes du blacon.

Tout benef.

TOP 3 – Les savons

L’étape qui est passée comme une lettre à la poste , c’est bien celle-là. Et pourtant, c’est celle qui me faisait le plus peur, je dois bien l’avouer. En effet, j’avais quelques appréhensions sur la réaction de chaton quant au passage aux savons solides.

Rien.

Voilà, en un seul mot sa réaction. Comme une lettre à la poste je vous dis.

Alors le shampoing solide, je ne vous en parle même pas, c’est lui qui a été le chercher, comme un grand.

Il faut avouer qu’à ce moment là, on avait déjà trouvé une petite boutique de vrac avec une vendeuse super sympa et toujours de bon conseil pour que le changement se fasse en douceur. Et ça, ça aide.

TOP 2 – Les poches/sacs

Rien de plus simple que d’avoir un sac en tissus dans son sac à main, bien roulé en boule bien comme il faut. Ça ne prend pas de place, ça sert toujours et ça peut sauver la vie.

Depuis qu’on est passé au vrac, j’avoue qu’il y a des poches dans tous les trucs qu’on amène à l’exterieur (sacs à main, à dos, charette pour le marché,coffre de la voiture,…) 10 000 000 de sacs en tissus réparti un peu partout pour ne jamais se dire M***E ! J’ai oublié le sac.

C’est pas grand chose mais ça évite de prendre les poches qu’elles soient en plastiques, plastiques recyclés ou papier. Même combat.

Au début le plus difficile pour moi c’était de refuser les poches dans les commerces, et puis je me suis dis qu’une poche + une poche + … + une poche, ben ça fait beaucoup de poches qui finissent dans la poubelle, pour rien. Alors, j’ai pris sur moi, et comme les mentalités évoluent (et que les commerçants payent les sachets) ça passe toujours.

TOP 1 – Les cotons

Pour moi, c’est le plus simple à changer sans se priver de quelque confort que ce soit. Si vous ne cousez pas, ils sont très faciles à trouver dans le commerce et ils durent toute la vie.

J’utilise encore les premiers cotons que j’ai fais il y a maintenant plus de 2 ans.

À mon sens, ils sont super simples à adopter pour deux raisons :

  • Ils sont beaux puisque vous pouvez les choisir à votre goût. Plutôt classiques et sobres ou pétants et colorés,
  • Vous les achetez une fois, vous les lavez entre chaques utilisations et vous n’achetez plus jamais de cotons jetables. Donc vous faites des économies, et en plus, vous ne tombez jamais en panne.

 

Conclusion

Si vous êtes arrivés jusque là après mon roman, tout d’abord félicitation.

Pour conclure je voulais vous donner deux ou trois conseils qui m’auraient bien aidé quand j’ai commencé cette démarche, ou que j’urais aimé m’entendre dire :

  1. Ne culpabilisez jamais d’acheté quelque chose d’emballé. Ponctuellement. Si vous avez envie de reduire vos déchets, faites le, mais ne vous forcez jamais car vous allez mal le vivre et tout l’interêt de la démarche sera perdu.
  2. Il ne faut pas mettre la charrue avant les boeufs. En d’autres mots, avancez à votre rythme, il n’y a pas de petits gestes et comme il faut 21 jours pour changer une habitude, ne courrez pas. Pourquoi pas un challenge par mois, mais toujours sans pression.
  3. Soyez radins. C’est le meilleur conseil qu’on aurait pû me donner. Si vous reflechissez à des moyens faciles de reduire vos dépenses sans faire baisser la qualité des produits que vous achetez, vous vous rendrez compte que l’option zéro déchet est souvent la meilleure.

 

J’esèere que cet article vous sera utile, n’hésitez pas à me faire vos retours, à me dire ce qui a été le plus simple à changer pour vous si vous êtes dans cette démarche et si vous voulez qu’on parle ici d’autres sujets qui touche au zéro déchet.

Bonnes fêtes de fin d’année,

Capture d_écran 2018-07-01 à 11.07.35

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai jamais eu d’eau mauvaise au robinet mais je note le conseil, on ne sait jamais, merci 🙂 Pour le reste, j’essaie de tendre de plus en plus vers ça (tout en essayant de ne pas culpabiliser quand j’achète un paquet de chips par exemple). Mais le plus dur c’est au marché, quand je demande plusieurs fois à ne pas avoir de sac et qu’ils en mettent quand même parce qu’ils discutent, saluent quelqu’un.e, ou juste ne font pas attention. C’est assez pénible surtout que j’apporte des sacs exprès… Bon, actuellement, j’ai un sac plastique du coup qui me permet de mettre ma gamelle dedans pour être sûre qu’elle ne coule pas mais bon, c’est relou quand même quoi.

    Aimé par 1 personne

    1. labaronite dit :

      Pour les sacs plastiques en effet c’est plus facile quand on a des primeurs habituels. Quand on était en Charente, la dame chez qui j’allais le plus me mettait des sacs tout le temps aussi sans m’écouter, du coup je les enlevais et je lui rendais jusqu’à ce qu’elle arrête de me les mettre. Mais on allait que chez deux ou trois primeurs donc ils nous connaissaient au bout d’un moment. C’est pas dans les us encore… c’est bien dommage 😊

      Aimé par 1 personne

    2. C’est une bonne idée, et je devrais essayer ça ! Mais je crains que certains n’hésitent pas à jeter les sacs « utilisés »… On a encore un sacré chemin à parcourir ! Moi qui naïvement pensais que, ça y est, c’était terminé, les sacs plastiques ! (Exceptés ceux réutilisables qu’il faut payer.))

      Aimé par 1 personne

    3. labaronite dit :

      En effet on a encore un long à faire ….

      Aimé par 1 personne

  2. mamanaparis dit :

    J’adore!!!! Mille mercis, c’est ce vers quoi nous sommes en train d’évoluer, mais ça permet de passer à la vitesse supérieure.

    Aimé par 1 personne

    1. labaronite dit :

      Tant mieux si ça inspire ! Il faut en effet prendre conscience de notre poids mais je reste convaincue que chacun doit avancer à son rythme et que les discours moralisateurs ne vont pas dans ce sens. Quand on commence, les choses changent petit à petit sans que l’on s’en rende compte.

      Aimé par 1 personne

  3. Lola M. Montenegro dit :

    très bon article, dans la mesure où je pratique aussi sauf les courses au supermarché.pourquoi ? parce que on y a des produits bio et les produits en vrac sont possibles. mais c’est Bruxelles .il nous faut réduire au maximum notre empreinte carbone. et c’est vrai qu’il vaut commencer à changer un petit peu chaque jour…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s