Nouvelle-Aquitaine

Charente- Maritime – L’hiver sur l’île d’Oléron

Coucou mes loutres,

Comme je sais que vous aimez bien cet article. Et qu’aux vues des visites, il doit être utile à un grand nombre d’entre vous, je fais un petit update.

Aujourd’hui, je vous raconte le plaisir de se promener sur l’île d’Oléron en hiver. À part quelques anglais et les locaux, il n’y a pas grand monde pour vous marcher sur les pieds. Ce qui n’est évidement pas le cas l’été puisque l’île est le lieu de pèlerinage de pas mal de touristes.

DSC_0478
Saint-Trojan-Les-Bains

Saint-Trojan-Les-Bains

Je commence cette visite par St Trojan, le calme de ce lieu en hiver ne laisse pas imaginer que c’est l’une des principales stations balnéaires de l’île. J’aime beaucoup les petites rues de maisons blanches à volets bleus qui le composent et qui nous rappellent que c’est la mer (enfin l’océan mais bon). C’est TRÈS TRÈS calme l’hiver et presque tous les commerces sont fermés jusqu’au 1° Avril mais la clémence de miss météo nous a permis de profiter d’une douceur presque printanière.

Plage de Gatseau :

En saison estivale on peut se rendre de St Trojan à la plage par le « p’tit train de St Trojan », 6 km de rail en plein milieu de la forêt de pins (petite pinède de 2000 hectares), avec pleins de petites gares toutes mignonnettes. Et perso, j’ai une passion pour les petits trains touristiques, alors vous imaginez bien que là, je suis aux anges. S’il tournait aussi l’hiver, j’aurais été prête à attendre deux heures pour le prendre.

Quand t’arrives à Gatseau, tu marches un tout petit peu et là, WAHOUUUUUU ! une ouverture sur l’eau énorme, des kilomètres de plage et de forêts qui donnent juste envie de chausser les chaussures de running… Et oui, c’est pas donné à tout le monde un cadre pareil. Mais les charentais ont quelques perles dans leur territoire. Comme on avait pas les chaussures de running en question, on s’est promené et on a ramassé des coquillages, et « c’était bieng ».

Phare de Chassiron :

Pour finir en beauté cette balade, rien de mieux que d’aller voir le coucher de soleil sur le Phare de Chassiron.

Je vous fais brièvement la petite histoire :

La première construction date de 1685, une tour de 33m a été ordonnée par mon pote Colbert (une des autres passions de ma vie), mais c’est en 1834 que le phare prend sa taille actuelle, un petit bébé de 46m. Au tout début il était blanc, mais comme il ressemblait trop à un autre phare (le phare des baleines sur l’île de ré) on lui a fait de jolies bandes noires… Et c’est tant mieux, parce qu’il est bien plus joli comme ça. C’est un peu le phare Jean-Paul Gauthier, et ça, c’est la classe.

Les 3 trucs surprenants sur l’île

  • L’île d’Oléron est tellement grande que parfois on n’a pas du tout l’impression d’être sur une île. À Saint-Pierre par exemple il n’y a que de la terre à l’horizon…
  • Le nombre de maison/appartement à vendre est impressionnant, je me demande bien pourquoi… Donc si vous voulez acheter il y a de quoi (et des trucs pas dégueu en plus)
  • Au Phare de Chassiron, quand on regarde le couché de soleil, c’est plutôt impressionnant de se dire qu’il n’y a que de l’eau entre nous et l’Amérique (cela dit je ne le tenterai pas à la nage)

Et si vous voulez aller plus loin

  • Le p’tit train c’est ici
  • Le phare de Chassiron c’est

Bien à vous,

Alexandra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s