Nord – Lille, pourquoi es-tu si chère à mon coeur ?

opéra de Lille.JPG

Coucou mes chatons, 

En 2018, lors de mes péripéties pour trouver une licence dans l’entrepreneuriat, j’ai remis les pieds à Lille. Cette ville si particulière que je porte dans mon coeur depuis longtemps et pour longtemps. Alors bien sur, j’aurais aimé y poser mes valises quelques temps, mais la vie en a décider autrement, et le soleil du sud m’a rappelée à lui. J’ai écris cet article comme on en écrit certain : sans anticipation aucune, d’un trait. Parce que j’avais besoin de vous parler de cette ville qui me tient à coeur et qui m’a plusieurs fois donné du fil à retordre. 

Première rencontre et coup de coeur

DSC_0026.JPG

La première fois qu’on s’est rencontrées elle et moi, c’était en 2013.

J’étais dans une période que beaucoup d’étudiants en sciences sociales connaissent : la recherche de soi. L’introspection, la recherche d’un but, de sens tout ça tout ça. J’avais alors décidé de rendre visite à ma copine Hannah à Anvers et d’en profiter pour faire une petite pause Lilloise pour voir les copines du BAFD. Pour la toulousaine pure souche que j’étais à l’époque, autant vous dire que je partais en expédition dans le grand nord, la Sibérie et tutti quanti.

Pourtant, à peine sortie du train, j’ai eu un véritable coup de coeur pour la capitale ch’timi. Depuis, je porte cette ville dans mon coeur et la simple évocation de son nom réveille souvenir et bienveillance.

6 choses qui m’ont fait tomber amoureuse de Lille

DSC_0047.JPG

1 – L’architecture

Dès la sortie de la gare, j’ai été frappée par ce grand boulevard haussmanien qui se présente comme un appel à se diriger vers ce que l’on pourrait appeler La plus belle place du monde. L’opéra est juste magnifique et le vieux Lille donne envie de lever les yeux et de s’arrêter à chaque pas. Il est possible de passer une journée à juste se promener et observer les détails architecturaux qui remplissent la ville.

2 – La vie

Quelque soit l’heure de la journée, les rues sont pleines de monde, ça parle, ça rie, ça à l’air heureux et ça donne envie de passer sa journée dehors dès qu’il fait beau. Ce deuxième point m’a marquée lors de mon second passage à Lille, parce que je venait de passer 4 ans d’exil dans des villes ne dépassant pas les 27 000 âmes, mais il m’avait marqué aussi quand j’habitais encore à Toulouse.

3 – La culture

Pour celles et ceux qui me suivent régulièrement sur les réseaux, vous savez que la culture sous toutes ses formes est quelque chose de très important pour moi. À Lille, on peut la croiser au hasard des rues. J’ai une manière très particulière de visiter les villes dans lesquelles j’atterris : j’aime me perdre et flâner sans but précis en me laissant porter par les gens et les rues qui paraissent intéressantes. Je ne fait que très rarement des listes de lieux à voir absolument. Je ne suis pas une voyageuse organisée. En flânant à Lille, j’ai découvert Tahar Ben Jelloun en tant que peintre à l’Hospice Comtesse et ça, ça n’a pas de prix.

4 – Les concepts révolutionnaires

En 2013, mais aussi en 2018, ce qui m’a frappé dans les rues de Lille, c’est l’impression de rencontrer des magasins aux dernières tendances, ou aux prochaines tendances. Des concepts stores qu’on ne s’attends absolument pas à découvrir dans une ville de cette taille, des cafés aux concepts alambiqués et cool, des restaurants aux dernières tendances…  Ça donne une idée du dynamisme de la ville et franchement, on ferait bien péter le PEL à chaque visite…

5 – La relativisation

La première fois que j’ai mis les pieds dans cette ville, j’ai pris la plus grosse saucée de ma vie, la pluie a littéralement traversée mon jean pour venir jusqu’à mes os. J’étais gelée de l’intérieur et j’ai eu l’impression de me retrouver dans une pub Tahiti Douche, la chaleur en moins. Pour m’en sortir j’ai du prendre trois douches bouillantes pour me réchauffer, je vous jure, c’est l’une des expériences les plus traumatisantes de ma vie. Aujourd’hui j’en rigole, mais sur le coup, je ne faisais pas   vraiment la maline. Depuis, la pluie ne me fait plus peur !

6 – L’ouverture

« Les gens du Nord ont dans leurs yeux le bleu qui manque à leur décor.
Les gens du Nord ont dans le cœur le soleil qu’ils n’ont pas dehors »

On vous l’a dit 150 millions de fois. Je vous fais cadeau de la chanson dans la tête pour le reste de la journée.  C’est d’ailleurs la première chose qu’on vous dit quand on vous parle des ch’tis. Et je ne peux qu’appuyer cette théorie. Le sens de l’accueil, le sens du service… Tout est fait pour vous rendre à l’aise. Bon, ils disent s’il vous plait quand il vous tendent un plat, ce qui peut être perturbant pour un sudiste, mais sinon, je vous jure que vous vous y sentirez comme chez vous.

Lille, le retour, 5 ans plus tard

DSC_0033.JPGEn 2018 donc, j’ai du monter à Lille une journée (bon, ok, 4 heures en fait…) pour un entretien pour une licence et j’ai été surprise par ma mémoire de la ville.  C’est comme si nous ne nous étions jamais quittées, elle et moi. Nous nous sommes retrouvées, littéralement.

J’ai aimé évoluer dans les rues lilloises dont je me souvenais par coeur, jusqu’au moindre passage. Voir les changements d’enseignes qui ont eu lieu en 5 ans. Les commerces toujours à la pointe niveau concept et la dynamique de la ville qui n’a pas changée.

Lille,

Je ne sais pas quand nous nous retrouverons la prochaine fois, mais saches que tu restes pour moi l’une des plus belle ville de France et que je ne peux que conseiller à tout le monde de venir te voir et de se laisser surprendre comme j’ai pue laisser surprendre par ton charme.

Mon coup de coeur pour ton histoire et ton évolution s’est confirmé lors de notre deuxième rencontre et je te souhaite de garder ton âme encore longtemps.

La bise,

Alexandra

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s