Partir vivre à l’étranger – Grand départ en approche

Et voilà, plus que 7 jours en France.

Je suis partagée entre une envie de pleurer 24/24 et l’impatience d’arriver …

Je vous pose un petit article aujourd’hui, ça fait longtemps que je n’ai pas écrit ici, mais j’ai envie de partager ça avec vous.

Il y a huit mois

Il y a huit mois, en pleine réflexion sur mon avenir post-master, je me suis rendue compte que rien ne me retenait, ni à Montpellier, ni en France.

Qu’il était pour moi, peut-être le moment d’aller faire un bout de chemin ailleurs.

J’aime mon travail de salarié, j’aime mon travail d’indépendante. Mais quand j’ai une idée dans la tête… Voilà voilà.

Il y a huit mois, j’ai planté cette graine dans mon cerveau et depuis, elle a germé si bien qu’à la fin, il me semblait impossible de faire autre chose que de partir.

C’est facile, cette décision n’impacte que Koko et moi. Même si ça fait huit mois que c’est l’ascenceur émotionnel, il n’y a pas de dommage collatéraux.

Je suis convaincue que quand tu as envie de faire quelque chose, il faut le faire. Parce qu’un jour, tu fais le bilan et ce que tu regrettes, c’est les choses que tu aurais aimé faire et que tu as repoussées « pour plus tard ».

Choisir son pays

Prendre la décision de partir c’est bien, mais encore faut-il savoir où.

J’ai déménagé beaucoup de fois das ma vie. J’ai souvent traversé la France pour vivre ailleurs. Parfois sans trop savoir où je mettais les pieds.

J’ai utilisé une méthode que j’avais déjà utilisé lors d’un précédant déménagement : j’ai fait une liste.

Les listes c’est un peu la vie que j’ai décidé de mener…

Du coup, j’ai listé les pays et villes où je me voyait bien vivre, j’ai visité chacune de ces villes sur Google Maps (oui oui je suis un peu anxieuse comme fille).

J’ai fait une deuxième liste avec toutes les options que j’avais pour partir vivre à l’étranger sans avoir forcément la possibilité de vivre 6 mois sans revenus.

Et puis j’ai commencé à chercher du travail dans les différentes villes que j’avais mises sur ma liste.

Et au beau milieu de la nuit.

Je suis intuitive.

Et je réfléchis beaucoup la nuit aussi…

Je me suis réveillée en plein milieu de la nuit avec la certitude que c’était Madrid et rien d’autre.

Ça m’avait déjà fait ça avec Montpellier et je ne regrette pas du tout.

Sans fermer aucunes portes, je savais au fond de moi que la destination était choisie.

Ça prends tout son sens depuis. Je suis très attachée à l’Espagne. Tout d’abord parce que j’ai grandi à Toulouse où l’influence hispanique est TRÈS présente. Ensuite, parce que j’y ai passé la plupart de mes vacances. Et enfin parce que j’ai vécu à la frontière pendant 2 ans et que cette période de ma vie à été très marquante.

Quand j’étais en Charente-Maritime, je pensais que le sud me manquait. Après deux ans à Montpellier, je me suis rendue compte que ce n’était pas le sud qui me manquait, mais l’Espagne.

Alors c’était une évidence.

Et pour la grosse anxieuse que je suis, partir dans un pays où je sais que je me sens « comme à la maison » c’est très très rassurant.

Mettre le train en marche

Je pourrais vous raconter chacune des étapes que j’ai traversé pour en arriver à « 7 jours avant le départ », parce que j’aurais aimé trouvé des retours d’expériences et plus de tips sur le net, mais je crois qu’on le fera dans d’autres articles.

Depuis huit mois, j’ai envisager et déclencher beaucoup d’options.

Et comme parfois il y a des choses qui doivent se faire, les planètes se sont alignées et je peux partir avec mon activité d’indépendante ET mon travail salarié.

Ça enlève pas mal de stress et d’incertitudes .

Il ne me reste plus qu’à poser mes valises et vous raconter les étapes de ce nouveau chapitre de ma vie.

Du love,

Sacha.

Un commentaire sur “Partir vivre à l’étranger – Grand départ en approche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s